Brumath : Philippe Richert se fait huer au meeting de Sarkozy

Apparition tendue du président de l’eurorégion « ACAL » Philippe Richert cet après-midi dans la cité gallo-romane. Richert, qui préfère éviter l’Alsace depuis la création effective de la super-région, parvient néanmoins à s’extirper assez tôt de ces faibles protestations. « Traître! » peut-on entendre hurler depuis l’assistance…

Le peuple n’a que ce qu’il mérite. Toutes les maisons de retraite du pays étaient présentes pour entendre le patriote Nicolas Sarkozy entamer l’horrible Marseillaise. Scène ultra-comique, avec en fond de toile, un échantillon de la médiocre ribambelle qui préside aux destinées du non moins médiocre électorat alsacien de centre-droit.

Publicités